Voyager One Sciences & Environnement

Voyager : l’exploration spatiale continue

141,57 unités astronomiques, c’est la distance qui sépare la Terre de Voyager 1. Lancé en 1977 avec son partenaire Voyager 2, il est aujourd’hui l’engin le plus lointain jamais envoyé par l’homme.

Missions principales

A l’origine, lors de leur lancement, Voyager 1 et 2 avaient pour mission de découvrir de nouvelles données concernant Saturne et Jupiter, et d’étudier leurs lunes. A elles deux, elles ont non seulement accompli ces tâches avec brio, mais elles ont fait mieux. Après avoir exploré Saturne, Jupiter, Neptune et Uranus, elles se sont intéressées à leurs lunes, champs magnétiques et anneaux. Tant d’informations qui nous ont permis ensuite de lancer beaucoup d’autres sondes et télescopes pour en savoir toujours plus sur notre système solaire.

Le Golden Record

A son bord, Voyager One a bien sûr de nombreux instruments scientifiques qui lui ont servi pour ses missions. Le Golden Record, un disque doré sur lequel sont gravées plusieurs inscriptions et qui contient images, musiques et sons symboliques de l’humanité, est également à bord. Sont gravés sur la plaque dorée, entre autres, une carte du système solaire situé en fonction des pulsars qui nous entourent. Si, un jour, une civilisation extra-terrestre venait à trouver Voyager One et parvenait à décrypter le Golden Record, elle saurait qui nous sommes. Mieux que cela, elle saurait nous sommes.

40 ans plus tard

Voyager fêtait, l’année dernière, ses 40 ans. S’il a quitté le système solaire depuis 2012, il n’a, à ce jour, été trouvé par aucun civilisation extraterrestre. Voyager 2 devrait, lui aussi, dans les prochaines années, entrer dans le monde inconnu de l’espace interstellaire. Les deux engins communiquent encore avec la NASA. D’ailleurs, celle-ci a rallumé les propulseurs de Voyager One  en Décembre dernier, après 37 ans de sommeil et un message a été envoyé à Voyager One pour ses 40 ans de service.

Malgré leur âge, les missions Voyager continuent à nous faire vibrer. Bien qu’elles s’éloignent chaque jour un peu plus de nous, elles ont encore bien des choses à découvrir !

Sources : Le site de Voyager , NASA

 

Laisser un commentaire