matière et énergie noire Sciences & Environnement

Energie et matière noire : ces forces invisibles qui gouvernent notre univers

Dans les modèles théoriques de la physique de l’univers, on dit que l’univers est composé de trois entités principales : la matière noire, l’énergie noire et la matière « normale » (qui est celle que nous rencontrons chaque jour, faite d’atomes et de molécules). Les chiffres sont ahurissants, cependant : l’univers serait composé d’environ 68% d’énergie noire, pour 27% de matière noire et seulement 5% de matière normale. Il est temps d’aller à la rencontre de ces 95% d’univers si mystérieux.

 

 

matière noire

 

La matière noire, grand composant de l’espace

En fait, on est assez certain de ce que n’est pas la matière noire. Quant à ce qu’elle est vraiment … c’est une histoire plus compliquée. En observant l’univers, on se rend compte qu’il n’y a pas assez de matière visible, ou « normale » pour remplir l’univers. La matière noire est en fait une matière invisible, indétectable, qui n’émet aucune lumière, ni aucune énergie … mais compose une grande partie de l’univers.

La matière qui nous est familière, aussi nommé matière baryonique, est faite de protons, de neutrons, et d’électrons. La matière noire pourrait être elle aussi baryonique, ou peut-être pas. Difficile à dire, quand il est impossible de l’observer en tant que telle. Tout ce qu’on sait, c’est que pour que l’univers soit maintenu en place et que la gravitation fonctionne telle qu’elle le fait aujourd’hui, la matière noire doit représenter approximativement 80% de la matière de l’univers. Autrement dit, 80% de la masse de l’univers est en fait due cette matière noire.  Malgré plusieurs théories, il est aujourd’hui impossible d’affirmer de quoi elle est faite. On sait simplement qu’elle est là. 

 

L’énergie noire, force incompréhensible. 

Là encore, on sait surtout qu’on ne sait pas. La théorie de l’énergie noire part d’un constat : l’univers est en constante expansion (c’est à dire qu’il grandit de jour en jour, et que donc, malgré la gravité qui devraient les attirer les unes vers les autres, les galaxies s’éloignent). On sait que l’énergie noire existe parce qu’elle affecte l’expansion de l’univers. En fait, l’énergie noire, c’est une force étrange qui « étire » l’univers.

68% de notre univers est fait de cette mystérieuse énergie. Dans l’espace, le « rien » n’existe pas, le vide n’est pas vide. L’une des théories les plus connues (celle d’un certain Albert Einstein) raconte que le vide spatial posséderait sa propre énergie qui lui permettrait de s’étendre de manière illimitée. Une autre parle de particules virtuelles qui donneraient de l’énergie à l’espace. On a même essayé de revoir nos théories de la gravité pour faire coïncider les chiffres et comprendre un peu mieux d’où vient la matière noire. Jusque là, rien n’y fait. Mais l’énergie noire est bel et bien là : l’expansion de l’univers en est la preuve indéniable.

Notre matière peut-elle encore être considérée comme « normale » alors qu’elle représente si peu de l’univers ? Bonne question. En attendant, de nombreux projets sont lancés à travers le monde pour mieux comprendre les forces qui nous gouvernent. Les secrets de l’univers, pour l’instant, restent encore bien gardés

Source : NASA

Laisser un commentaire