transports allemagne Sciences & Environnement

Des transports publics bientôt gratuits en Allemagne ?

Une lettre envoyée au commissaire européen pour l’environnement (Karmenu Vella) propose la création de transports public gratuits dans certaines villes les plus polluées d’Allemagne. Le but est bien évidemment de favoriser leur utilisation plutôt que celle des nombreuses voitures personnelles.

Des transports publics à la charge du contribuable

Evidemment, ce n’est pas l’unique but de ce projet proposé par la ministre de l’environnement Barbara Hendricks, le ministre des Transports Christian Schmidt et le directeur de la chancellerie fédérale Peter Altmaier. Le second but est d’éviter les sanctions de la commission européenne. En effet l’Allemagne a déjà été menacée à plusieurs reprises à cause des excès de rejet polluants dans plusieurs de ses villes.

Les villes allemandes concernées sont Bonn, Essen, Herrenberg, Reutlingen et Mannheim. Ce projet fait extrêmement plaisir à voir cependant nous pouvons émettre une remarque : quelqu’un va bien devoir payer ces transports « gratuits ». Comme cela ne sera pas les consommateurs, la charge reviendra donc au contribuable.

Une mauvaise communication à la tête de l’Allemagne ?

Le plus surprenant dans ce projet est le manque de communication à l’intérieur du pouvoir Allemand. En effet, les ministres ont affirmé que les mesures proposées ont été décidées en accord avec les Länder (ce sont les « régions » allemandes) mais le président du Conseil des villes allemandes (Helmut Dedy) s’est dit « surpris » concernant cette proposition.

De la même manière, les transports publiques en Allemagne sont en général gérés par les villes qui en sont propriétaires mais Helmut Dedy à assuré qu’il appartiendrait aux autorités fédérales de financer ces mesures.

En somme, cette idée est très bonne et il faut encourager de telles mesures. Surtout que celle-ci s’inscrit bien dans le contexte actuel ou l’Allemagne se bat avec ses émissions et différents scandales. Espérons simplement qu’il ne s’agisse pas d’un écran de fumée visant à échapper à Bruxelles.

Petit Bonus

Nous vous mettons en lien une carte dynamique de la qualité de l’air en Europe. Celle-ci à été faite par l’agence européenne pour l’environnement.

Carte de qualité de l’air

Sources

Telegraph, Le Parisien, Der Spiegel, World Economic Forum

Laisser un commentaire